Session de transfert 2018 de l'École en réseau

 

La Session de transfert 2018 de l'École en réseau se tiendra les 4 et 5 octobre prochains à l'Hôtel Pur, à Québec.

 

Pour consulter la programmation officielle, suivez ce lien.


Pour vous inscrire, suivez ce lien.

 

Contes et légendes du Québec

Le projet se réalise tout au long de l'année scolaire, mais peut être condensé sur une période de temps plus courte. L'objectif est d'amener les élèves à découvrir les us et coutumes de la tradition du Québec de la fin du 19e siècle et début du 20e siècle.

Déroulement de l'activité:

Phase 1 — Construire des connaissances sur les us et coutumes du Québec

Sur une période de 10 semaines, les sept classes impliquées dans le projet ont participé à des rencontres hebdomadaires pour discuter d’un texte en lien avec les us et coutumes. Un invité agissait à titre d'animateur et effectuait une présentation et racontait des anecdotes sur le sujet. Lors de ces présentations, chaque classe se voyait assigner une ou des questions. Les élèves étaient invités à présenter la réponse à ces questions durant la présentation. Voici les éléments de questions: 

  1. Quatre questions de compréhension avec le texte à l’étude (voir document en pièce jointe)
  2. Recherche pour découvrir un objet ancien (voir photo, document en pièce jointe)
  3. Recherche d'informations sur un personnage historique (voir document en pièce jointe)
  4. Recherche de signification sur une expression québécoise (voir document en pièce jointe)

À la suite de ces présentations, une question était soumise dans l’espace du KF pour amener les élèves à approfondir ensemble les sujets étudiés. Tous les élèves devaient rédiger dans le KF dans la semaine précédant la prochaine rencontre. Lors de ces rencontres, un retour collectif était fait afin de présenter les contributions des élèves les plus significatives dans le discours collectif. Voici une question qui a beaucoup interpellé les élèves:

Question

Voici quelques contributions d'élèves: 

Réponse

Liberté

 

La perspective suivante a créé un bel engouement chez les élèves. Son thème : la cuisine traditionnelle québécoise!

Cuisine

Lors de la dernière rencontre hebdomadaire en visioconférence, l'animateur a présenté la place qu’occupaient les « Conteurs » dans l'histoire de la société québécoise. Cette présentation faisait le pont avec la deuxième phase du projet.

Phase 2 : Décourir les contes et les légendes québécoises

À partir d’une banque de contes et de légendes préalablement fournie, chaque classe a exploré différents contes et légendes québécois. Des ressources numériques sélectionnées et des documents ont été mis à la disposition des enseignants. Voici deux sites Web sur lesquels se retrouvent des contes et légendes:

En abordant les contes et les légendes par la lecture, l’écoute et le visionnement, les élèves ont été amenés à décortiquer la structure de chacun des types de récits. Ils ont pu apprendre les différences et les ressemblances entre ces derniers (éléments à couvrir dans le cadre du PFÉQ).

Pour faire suite à cette découverte des contes et des légendes, l’activité proposée était une activité de création. Certaines classes avaient comme tâche de créer une légende en réinvestissant les connaissances acquises lors de la première phase du projet. L'une des enseignantes a proposé la démarche d’écriture collective à ses élèves. Elle a déposé sur le KF l’introduction et l’élément déclencheur d’une légende existante sans donner plus d’informations. Les élèves étaient ensuite invités à poursuivre l’écriture de cette légende sur le Knowledge Forum. Les élèves ont pris le temps de se lire et d'améliorer les idées de leurs pairs. Dans leur légende, les élèves devaient réinvestir une expression québécoise, un objet ancien ou toutes autres connaissances acquises durant la première phase. Après l’écriture de deux péripéties et d’une conclusion en collaboration, les élèves ont pu constater la force de l’influence des pairs et leur réussite en écriture collective. Pour terminer cette activité, l’enseignante leur a fait la lecture de la vraie légende.

Voici la contribution d'un élève:

Fin légende

Les activités de création étaient de toutes formes; certaines classes ont composé une chanson, une pièce de théâtre, un SLAM, un bulletin d’information sur le thème des légendes. Les légendes ainsi produites allaient servir de base pour la dernière phase de ce projet.

Les enseignants et leurs élèves avaient la liberté de créer un travail et une présentation unique sur les légendes québécoises.

Phase 3 — Spectacle

Dans la première partie de la phase 3, les classes ont échangé des photos de leurs réalisations et de leurs créations tout au long des préparatifs afin de stimuler l’engagement et la créativité de tous.

Lors d’une rencontre physique entre les sept classes dans un lieu historique de la région de la commission scolaire des Sommets, tous les élèves ont pris part à un spectacle. Chacune des classes a pu participer en présentant le fruit de leur travail, c’est-à-dire la production de leur légende. Une partie de cette présentation était consacrée à la présentation de la ville des élèves.

Principe(s) de coélaboration:
Intentions pédagogiques:
Découvrir l'histoire du Québec par les objets anciens, les personnages historiques, les expressions québécoises; Travailler la compréhension de lecture à l'aide de textes explicatifs.
Utilisation pédagogique du KF:

Sur le Knowledge Forum (KF), les élèves effectuent une comparaison entre la société québécoise des années 1890-1920 et la société contemporaine. Une nouvelle question est posée chaque semaine en lien avec le sujet traité.

Utilisation pédagogique de VIA:

Dans la première phase du projet, la plateforme de visioconférence Via soutient des rencontres hebdomadaires qui permettent aux élèves de prendre la parole pour répondre à des questions en lien avec le texte à l’étude. Des échanges sur des faits et des anecdotes historiques viennent ponctuer ces rencontres avec la présentation d’un objet ancien et d’un personnage marquant de l’histoire ainsi qu'avec l’explication d’une expression québécoise.